mardi 30 août 2016

Routine 2016-2017

Les enfants grandissent et j'ai cette année quatre niveaux: GS/CP (4ans), CP (6ans), CE2 (8ans) et CM2 (9ans). Et, parce que ce serait trop simple autrement, j'ai deux enfants très rapides et autonomes, et deux qui ont besoin d'énormément de temps et d'attention pour progresser.

Nous avons eu un peu de mal à boucler l'année précédente. Une année de cours Ste Anne avec un enfant, c'est easy. Avec deux ça commence à imposer un certain rythme. Avec quatre enfants et tous les aléas qui vont avec (bobos, épidémies de gastro)... c'est un jour après l'autre, keep calm and carry on!

Bref, fort heureusement j'avance avec les précieux conseils des cours Ste Anne d'un côté, et la pédagogie Charlotte Mason de l'autre, les deux fonctionnant parfaitement ensemble. Nous allons conserver tout ce qui fonctionne bien (la narration, l'alternance quizz conjugaison/dictée, les matinées très denses, les maths Singapour l'après midi...), et adapter le reste d'autant plus que je n'ai plus de jeune fille au pair pour me filer un coup de main et pour assurer l'anglais.

Voici donc la routine 2016-2017. Je change de routine dès que je sens que ça ne convient plus. Ca peut durer une semaine comme six mois. Mais on essaie de toujours se caler sur la routine "en vigueur" parce que sinon... sinon tout fout le camp et personne ne fait rien. 



Charlotte Mason partait du principe que tout ce qui est fait par habitude demande beaucoup moins de volonté et d'organisation. Instaurer un rythme avec des horaires permet non seulement de s'astreindre chaque jour à une certaine efficacité, mais surtout de se dégager beaucoup plus de temps libre pour les loisirs. La routine permet aussi d'apaiser les enfants: ils savent exactement à quel moment ils vont étudier, et à quel moment ils auront du temps libre. Ce n'est pas "selon l'humeur de maman". 

La matinée de travail s'étend de 9h à midi trente pour les petites et de 9h à 13h pour les grands, sans "récréation". Le seul moyen de les garder concentrés durant plus de trois heures est d'enchaîner des leçons courtes, en alternant le type de travail (par écrit, par oral, en autonomie ou assisté...). L'après midi j'ajoute juste une demi-heure de maths singapour, qu'ils font vraiment par jeu. Ensuite seuls les deux grands s'y remettent pour les langues. Je regrette le temps où j'arrivais à tout faire tenir sur la matinée, mais avec 4 ça ne marche plus, il faut s'y remettre un peu après le déjeuner. 


9h-La narration (15 min de lecture, 15 min de narration)

Nos précieuses narrations... Chaque matinée de travail commence par une lecture d'une quinzaine de minutes environ (ça correspond à un chapitre, à peu près).  Depuis plusieurs années nous alternons Bible, mythes nordiquesmythes grecs, livres d'histoire (de l'art, de la musique...) et romans classiques. Chaque livre est lu en entier et terminé avant de passer au suivant. Il peut arriver que je fasse une exception en sélectionnant un extrait littéraire qui colle avec une actualité marquante. Tous les enfants écoutent.


Après la lecture nous passons à la narration en elle-même. C'est un exercice réservé aux plus de six ans uniquement (on risque de braquer un plus jeune: c'est vraiment un exercice difficile qui demande de la maturité). Je demande, au hasard, à un enfant de faire le récit de l'histoire que je viens de lire. Comme ils savent qu'ils doivent la raconter ensuite, ils ont fait l'effort de retenir les prénoms et autres petits détails: ce qui était difficile au début l'est de moins en moins. Au bout d'un moment je lui demande de s'arrêter, et son frère prend la suite de la narration. Cette narration matinale est "rituelle", mais nous fonctionnons sur le même principe avec les leçons, tout au long de la journée: ils lisent la leçon et la racontent ensuite avec leurs propres mots. 


9h30- Quizz conjugaison/Dictée pour les grands, écriture pour les petites (30 minutes)

1: l'aîné prépare sa dictée pendant que j'aide le plus jeune à écrire les verbes qu'il a piochés.
2: le plus jeune part préparer sa dictée pendant que je fais la dictée de l'aîné. 
3: l'aîné écrit seul ses verbes pendant que je dicte au second. 
C'est le seul moyen trouvé pour faire passer en trente minutes deux dictées et deux interrogations de conjugaison de niveaux différents. 

Pendant ce temps les deux petites font leurs lignes d'écriture, l'un des seuls exercices de CP qui puisse être fait presque en autonomie puisque je suis prise par les grands. L'écriture est faite de façon toute simple, sur un cahier, en suivant la méthode syllabique: tous les mots écrits ne sont formés que de syllabes qui ont été étudiées en amont. 


10h: Français pour les grands (1h), lecture (30min) et calcul (30min) pour les petites

J'explique brièvement aux garçons ce qu'ils ont à faire en français (généralement des exercices d'analyse grammaticale ou logique, de vocabulaire, des exercices d'orthographe, une préparation de rédaction...) et je les laisse travailler tout seuls. Ils ne font jamais aucun exercice à trou: tout est entièrement rédigé. 
Ce qui me permet de me consacrer aux filles pour la lecture (nous suivons la progression des cours Ste anne mais comme support je préfère Boscher à petits Pas. La progression est presque la même donc ça ne pose aucun problème. Les alphas, mico et petits pas aident beaucoup) suivie du calcul (papier, crayon, boulier et vrais objets du quotidien pour la manipulation). 


11h: piano/sport/jardinage pour les grands, dictée/copie pour les petites (30min)

L'idée est de faire une coupure dans le travail intellectuel du matin. Ils choisissent: s'entraîner au piano, sortir faire du sport (basket, katas ou même skateboard: je veux juste qu'ils se bougent), ou jardiner dans le potager, selon la saison. Pendant ce temps je suis disponible pour la copie ou la dictée des deux petites (en alternance, un jour sur deux). 


11h30: piano/sport/jardinage pour les petites, calcul pour les deux grands (30min)

On intervertit: les deux filles sont libres d'aller s'exercer au piano, faire du karaté, du skateboard ou du jardinage. Pendant ce temps je suis disponible pour les maths des deux grands. On suit la progression des cours Ste Anne, avec la Khan Academy à la rescousse. 


12h: Calcul pour les grands, lecture pour les petites (30 minutes)

Les deux grands continuent leurs maths tout seuls: s'il y avait des choses nouvelles ou des difficultés, j'ai pu les expliquer durant la demi heure précédente donc normalement pour cette demi heure là ils sont autonomes. Ce qui me permet de me consacrer à une nouvelle séance de lecture avec les filles. 


12h30: Leçons pour les grands, temps libre pour les petites (30 minutes)

Les filles partent jouir d'un repos amplement mérité. 
Je suis donc disponible pour les leçons des deux grands. Sur la semaine on alterne histoire, géographie, sciences... et le quatrième jour on avance sur ce qui est en retard pour boucler le module. Pour toutes les leçons nous suivons la progression des cours Ste Anne et nous fonctionnons sous forme de narration. 
-les leçons de choses sont surtout expérimentées, étudiées dans les living books ou expliquées par Fred et Jamy. 
-l'Histoire. Nous suivons la progression (chronologique) des cours Ste Anne. Elle est surtout étudiée sous forme de lectures et de narrations (orales ou écrites). Jacques Bainville et de beaux living books pour supports. Le livre des siècles consigne les plus belles découvertes.
-et la géographie (qui est en grande partie étudiée dehors. Nous creusons des vallées dans la terre du jardin, allons voir une écluse fonctionner en vrai...). La demi heure matinale qui y est consacrée sert surtout à rédiger les réponses aux questions du module. 

13h: Déjeuner


15h: Maths Singapour (30 minutes) pour tous

Pour le primaire: cahiers d'exercices de la librairie des écoles. 
En relai, après le CM2, j'ai opté grâce à d'excellents conseils pour le manuel les mathématiques au collège. Le livre est énorme: il regroupe tout le programme du collège en dehors de la sixième (La 6e est complètement superflue après avoir fait une primaire Singapour en maths). Il regorge d'exercices, les leçons sont hyper bien expliquées et on y les corrigés sont tous à la fin. 

15h30: Anglais (30 minutes) pour les deux grands

Je suis la progression des cours Ste Anne (manuel News from Dublin). Je ne suis pas vraiment emballée par la méthode, mais on essaie de compléter du mieux possible (flashcards pour enrichir le vocabulaire, correspondants homeschoolers anglophones, séjour à Londres....)

16h: Italien (30 minutes) pour le plus grand

Pour le plus grand uniquement (9ans), qui s'est pris de passion pour la langue comme pour la culture italienne, et qui nous a tannés pour s'y mettre cette année. Je me suis rendue dans une librairie spécialisée dans les manuels scolaires pour pouvoir feuilleter ce qui existe, et nous avons déniché non sans mal une méthode qui sortait un peu du lot: Piacere! La méthode comporte un livre et un workbook. Alors ce n'est pas le plus "fun": le workbook est en noir et blanc par exemple. Mais il est clair, progressif, et vraiment intéressant au niveau culturel. 


Et c'est fini. Pas de devoirs, pas de leçons à apprendre: juste du temps libre. Tout est fait sur le temps d'étude, en journée. Certes les journées sont denses, mais nous pouvons vraiment profiter de nos soirées en famille ou au calme à bouquiner dans la maison. Sans stress à 20h pour que la petite apprenne sa poésie et que le grand colorie sa frise avant le dîner. 

28 commentaires:

  1. Génial sur papier ! Dans la réalité, ce n'est pas si facile. J'ai un enfant de 6 ans ultra récalcitrant...et refus de travail à longueur de journée. ....Mais, j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas évident. :-/
      Ici nous avons un "contrat": je me fais une joie de faire l'école à la maison. Vraiment, c'est beaucoup de bonheur au quotidien. Par contre il faut que chacun y mette du sien. C'est à dire qu'on se tient tous à la routine, qu'ils sont concentrés, respectueux du travail des autres et font leur maximum pour être de bonne humeur. Si ça devait devenir une corvée parce qu'un enfant ne veut pas travailler ou met une pagaille qui empêche les autres d'étudier, je n'hésiterais pas à arrêter. Nous en discutons parfois ensemble, les enfants le savent: en France l'instruction est obligatoire donc soit c'est à la maison dans une bonne atmosphère, soit c'est à l'école. 😀

      Supprimer
    2. Ma 6-ans est récalcitrante aussi... Je lui ai dit fin juin "si tu ne veux pas travailler dans la bonne humeur avec moi, tu iras râler dans les oreilles de la maîtresse !" ...

      Supprimer
    3. hiiiii! c'est ce que je fais. "laquelle préfères-tu bonhomme?"
      la réponse ne se fait jamais attendre.
      mais bien entendu, faut savoir arrêter quand y a besoin car il arrive que nos bambins aient passés une mauvaise nuit tout comme cela nous arrive à nous parfois.
      on reste souple.
      c'est ça le homeschooling, contrairement à l'école classique.
      on voit, nous, les signes qui alertent, et on en tient compte. là-bas? hmmm

      euh excusez-moi, fin de la p'tite pause.
      "allez les enfants, prêts pour un autre tour? on continue le tourner-manège avec monsieur 20 qui laisse passer la dame 21 ( la classe!!!) qu'est-ce qu'elle est belle avec la plume sur sa tête!"

      Supprimer
  2. je ne me lasse pas de lire tes articles. ce n'est pas aussi carré chez moi mais j'espère y arriver à force :) la méthode d'italien a l'air vraiment bien! et j'espère qu'il pourra mettre en pratique l'été prochain! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère surtout m'en sortir avec! Je ferai un retour d'expérience dessus à la fin de l'année. ;-)

      Supprimer
  3. et aussi une question, comment fais tu ce beau tableau?

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce partage ! Je vous admire 4 niveaux différents, quel travail ! Nous avons une routine un peu similaire. Nous débutons assez tôt, mon deuxieme ayant la chance de fréquenter une maternelle anglophone trois heures par jours wui débute cependant à 8h... Notre programme est le suivant : lecture et narration (20 minutes), lecture et comprehension (25 minutes), dictée ou conjugaison en alternance (30 minutes), grammaire/analyse/orthographe/copie/rédaction (45 minutes), poésie (10 minutes), maths (45 minutes), anglais (20/30 minutes) avec une application ipad entièrement en anglais (brain pop esl) puis déjeuner. Nous travaillons seulement 30 à 45 minutes l'après midi (histoire deux fois par semaine, géographie, sciences/leçon de chose, découverte du monde). Une après-midi est consacrée aux sorties avec des non sco et le reste du temps nous avons beaucoup d'activités (violon, art plastique, taekwendo, foot, danse, chinois). Une vie bien remplie. Par contre j'ignore comment je vais gérer le second qui devrait nous rejoindre en ief d'ici 1 an....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est top cette routine!
      Ne vous inquiétez pas trop pour l'arrivée du second en ief: vous aurez déjà pas mal d'expérience ;-)

      Supprimer
  5. Merci Laure !! petite question, si vous n'aviez que la 4 ans, ferait-elle les meme choses ou est-elle dans votre cas, entrainée par la 6 ans ? j'ai une 4 ans (et 18 mois et bébé pour dans 15 jours) et je ne pensais pas en faire "autant" avec elle, même si elle est très demandeuse. merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, elle a un rythme particulier cette petite puce. Si je ne lui donne rien à faire elle complète les cahiers d'exercices de sa grande sœur ou recopie les titres des livres qu'elle trouve.
      Ses aînés ne faisaient presque rien de formel avant 6 ans et je reste convaincue que sauf exception il faut laisser les moins de cinq/six ans tranquilles avec le travail formel.

      Supprimer
  6. Quelle belle planification, ça donne envie.
    Belle nouvelle année de homeschooling !

    RépondreSupprimer
  7. Comment arrives-tu à les récupérer après le temps en extérieur ? si je les lâche, je ne les renvoie plus..!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage du jardin de ville: ils ne peuvent pas partir bien loin.

      Supprimer
    2. Nous sommes aussi en ville, mais ils partent loin "en esprit", et je dois déployer des efforts importants pour les faire revenir dans la salle de classe...

      Supprimer
  8. De sacrés journées !! Je suis incapable de faire plus de 5h de formel par jour. Par contre question: où cases-tu la récitation des leçons apprises la veille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne la case pas. 😅
      On fonctionne avec des narrations pour les leçons, donc pas de par coeur. Pour les maths les règles s'apprennent par coeur "toutes seules", à force de répétition via les exercices. Et pour le français c'est un peu pareil: ils lisent la règle, la répètent plusieurs fois, et passent aux exercices.
      Après je pense que la narration fait travailler la mémoire: quand ils lisent une règle de grammaire, d'orthographe ou de maths, en général ils la savent (... En général!)

      Supprimer
  9. superbe programme
    par contre c est quelle methode pour les syllabes stp

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais pas si ça peut vous intéresser, mais il existe un site totalement gratuit pour apprendre les langues (anglais, allemand, espagnol, italien)qui s'appelle Duo Linguo. L'avantage est que c'est plus ludique et que cela peut faire travailler l'oral (peut-être intéressant en complément de la méthode classique ou pour une "pause studieuse"). Le site fonctionne par paliers de progression, avec des séquences courtes et l'enfant peut travailler de manière autonome. J'ai découvert ce site par le biais d'une prof d'université qui nous en a parlé.
    https://www.duolingo.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ps : pour avoir des explications sur le site, il faut descendre la page (après le fond bleu).

      Supprimer
  11. Très admirative du travail que vous menez.
    Je vais commencer l'école à la maison avec cours St Anne avec ma fille de 6 ans, et ma fille de 3 ans, je vais devoir trouver des occupations....et quand je vous lis, je me demande comment je vais y arriver. Tout cela me semble tellement démesuré, d'arriver à condenser toute cette matière en peu de temps, sur la matinée ou sur la journée. Vous lire me fait parfois peur car j'ai le sentiment qu'il faille être toute une journée au taquet ! Vraiment c'est un peu effrayant de vous lire quand on débute mais combien ça donne envie. Merci pour votre blog.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Laure !
    Pour l'anglais, j'ai découvert ici la méthode Mason /gouin (https://une-annee-avec-charlotte.com/2015/12/01/a-lessais-apprendre-les-langues-etrangeres-avec-charlotte-mason-et-la-methode-gouin/), ça peut éventuellement vous intéresser...

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir,
    Je tenais à vous remercier pour l'inspiration que nous trouvons sur votre blog. Depuis quelques temps, je me questionnais sur l'organisation de l'école à la maison, sur une éducation respectueuse des enfants qui nous sont confiés, où trouver des livres inspirants étant déçue et même parfois vraiment dégoûtée de mes lectures des ouvrages qui sont disponibles "sur le marché".. J'ai trouvé de nombreuses réponses et ressources dans vos articles et j'y vois plus clair depuis que je lis les ouvrages que vous conseillez sur Charlotte Mason. J'adhère ! Merci pour votre exemple très inspirant.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,

    je suis curieuse... Tu commences un niveau GS/CP avec ton 4 ans? Ce n'est pas trop tôt? Ma 4 ans veut lire, mais je ne sais pas si pour autant elle peut suivre un programme CP pour autant.. Des pistes ou suggestions? Quelle a été ton expérience?

    RépondreSupprimer